La référence des professionnels
des communications et du design

Une maison de campagne, moderne et écologique

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Habitat 07, la maison des Compagnons du Rebut global est enfin terminée; c'est autant sur le fond que sur la forme un exemple parfait d'une architecture contemporaine, abordable et écologique.

Sous le prétexte d'une émission de télé-réalité, la maison de production Blue Storm s'engage une fois de plus sur le terrain de l'environnement, avec cette nouvelle série du Rebut global. Baie Saint-Paul a accueilli les sept compagnons et l'équipe de tournage pendant près de trois mois cet été.

Le site est magnifique, au coeur d'un parc municipal, au bord du St-Laurent, tout juste à la limite de la zone inondable. C'est la raison pour laquelle la maison a été bâtie sur des pieux métalliques. Elle est d'une construction simple ( poutres et poteaux ) et comporte deux blocs distincts, l'un pour la zone de jour, l'autre pour les parties plus privées.

Douze panneaux solaires voltaïques cernent le haut de sa façade. Assurant une production électrique de 1500 kWh par année, ils font aussi office de pare-soleil durant l'été. L'emmagasinage d'énergie dans des batteries représentant une option coûteuse et encombrante, l'équipe a opté pour un échange d'énergie avec le réseau d'Hydro-Québec. Cette solution permet d'injecter dans le réseau le surplus de production d'électricité ou de combler le déficit en y tirant l'alimentation nécessaire. Un système de crédit permet de comptabiliser l'échange.

Le chauffage de l'eau est quant à lui pris en charge par deux capteurs solaires thermiques. Un foyer de masse installé au milieu de la pièce principale assure le chauffage de la maison. Celle-ci est évidemment équipée d'un toit vert, d'une isolation en ballots de paille et laine de mouton, d'un système de récupération de l'eau de pluie et d'un traitement particulier des eaux usées grâce à un système de marais filtrant, composé de gravier, de sable et de roseaux capables de métaboliser les contaminants.

Côté allure, la résidence est revêtue sur sa partie avant de planches d'épinettes torréfiées, ce qui leur donne, outre une belle couleur miel, un taux d'humidité presque nul, en plus de permettre la destruction de tous les insectes et parasites. Quant à la partie arrière, elle est couverte de bardeaux de bois posés à la verticale qui griseront avec le temps.

L'aménagement intérieur n'est pas en reste, car il est composé à 100% de récupération créative. Un brancard d'hôpital sert de comptoir de cuisine, une porte de table basse posée sur des idéogrammes chinois provient d'un resto, une barque se transforme en fauteuil et en canapé. Le tout raconte une histoire grâce à un fil rouge (au sens littéral) et à des transitions marquées entre la vie passée des objets et leur nouvel usage.

Le budget total de la construction est d'environ 80 000 $. Cela ne comprend ni le terrain ni l'enthousiasme et le talent de ses concepteurs-constructeurs.
À voir dès janvier sur Télé-Québec.

comments powered by Disqus