La référence des professionnels
des communications et du design

La construction québécoise devra être plus durable

Le secteur de la construction doit être proactif en matière de durabilité des bâtiments et d'efficacité énergétique afin de s'adapter aux nouvelles exigences du marché de l'immobilier. C'est ce qu'a exprimé Mario Canuel, de l'Agence de l'efficacité énergétique, lors de son allocution prononcée au 45e congrès de l'Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ), samedi dernier à La Malbaie.

"Les méthodes de construction sont nécessairement appelées à évoluer, a-t-il déclaré. Les entreprises devront donc être proactives afin de ne pas rater les occasions du marché. Celles qui choisiraient d'attendre et de voir ce qui arrivera risqueront d'être fragilisées face à la concurrence, d'où l'urgence d'aller de l'avant dès maintenant."

Il a en outre invité les professionnels de la construction à adopter une approche plus scientifique et à revoir en profondeur la façon de concevoir, de construire, d'entretenir et de rénover les bâtiments. Il a souligné les enjeux en matière de santé publique et le besoin de collaborer avec des experts en chauffage, en ventilation et en climatisation, indiquant que cette dernière devrait connaître une hausse de la demande de l'ordre de 35% d'ici à 2020 et de plus de 100% d'ici à 2050.

"Les constructeurs devront être plus scientifiques, car la performance énergétique, la qualité de l'air et la durabilité des bâtiments constitueront des critères de choix de plus en plus importants sur le marché immobilier", a déclaré Mario Canuel.

comments powered by Disqus