La référence des professionnels
des communications et du design

NADbank 05-06: stabilité à Montréal

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Les résultats de l'étude NADbank 2005/2006 démontrent que le lectorat moyen des quotidiens montréalais n'a pratiquement pas changé par rapport à 2005. Les fluctuations les plus notables du nombre de lecteurs (voir tableau ci-contre) concernent La Presse et The Gazette, qui perdent quelques lecteurs en semaine alors que Le Journal de Montréal en perd le samedi et le dimanche. Quant aux quotidiens gratuits Métro et 24 heures, leur lectorat continuent d'augmenter.

Il est important de noter que, au-delà des gains ou des pertes de quelques lecteurs, les portées respectives des quotidiens sont en réalité demeurées stables. En effet, les variations observées frôlent dans presque tous les cas le 1%, "une donnée statistiquement non significative", selon Line Boutin, associée à la recherche de NADbank.

À Montréal, la portée hebdomadaire des quotidiens auprès des adultes est de 77%, soit 1% de moins qu'en 2005.

Ailleurs au pays, la portée hebdomadaire des quotidiens est en hausse à Vancouver à 79%, soit 6% de plus qu'en 2005 et en baisse à Toronto à 76%, une chute de 2% par rapport à 2005.

Ce rapport NADbank 2005-2006 constitue une nouveauté puisque pour la première fois, les données de la deuxième vague de 2005 ont été utilisées avec celles de la première vague de 2006. L'étude actuelle présente donc les résultats recueillis par sondages téléphoniques de septembre 2005 à juin 2006.

comments powered by Disqus