La référence des professionnels
des communications et du design

Découvrir un hôtel en avant-première dans un jeu vidéo

Comment faire la pub d'un hôtel qui n'existe pas encore? Aucun problème! Il suffit de lui offrir une première vie dans le jeu Second Life...

L'an passé, le groupe W Hotels annonçait la naissance de son petit dernier de très haut standing, le aloft hotel. Mais comme la merveille ne devrait pas voir le jour avant 2008, la maison-mère a décidé de lui faire ouvrir ses portes virtuelles dès maintenant sur le jeu de partage en ligne qui monte, Second Life.

Avec près de 300 000 membres inscrits, ce nouveau monde virtuel est une véritable aubaine pour les marques. Car dans Second Life, non seulement les internautes se créent un avatar sur mesure (un personnage qui les représente dans le jeu), mais ils le font évoluer dans un environnement calqué à l'identique sur la réalité. Sorte de version améliorée des Sims en somme. C'est précisément pour cette raison que les annonceurs y trouvent parfaitement leur place. En d'autres termes, plus le monde virtuel ressemble à notre bonne vieille réalité, plus les internautes en sont friands. Un paradoxe qui frôlerait presque l'absurdité, on vous l'accorde.

La première marque à avoir su déchiffrer ce phénomène a été American Apparel qui s'est empressée, au début de l'été, d'ouvrir un magasin dans Second Life, dont les plans ont même été réalisés par les architectes de l'annonceur dans la vraie vie des vrais gens. Les avatars peuvent enfin faire leur shopping à loisir (moyennant de 50 cents à 1 dollar selon l'article choisi) afin de ressembler toujours plus à leur maître. Ou, plus exactement, à ce à quoi leur maître voudrait ressembler.

Une fois sur leur 31, ils pourront se rendre dans le nouvel hôtel de luxe high tech aloft. Et dans le cas de la chaîne hôtelière, les avatars découvriront même les lieux en avant-première, puisque la bâtisse est toujours en construction dans notre monde. Mais pas avant le mois de septembre. Et oui, pour que tout ceci ait l'air, une fois encore, plus réel, l'hôtel virtuel (c'est à s'y perdre), est lui aussi en travaux pour l'instant! Les concepteurs de la nouvelle «place to be» de Second Life, Electric Sheep, ont choisi de permettre aux internautes de suivre tout le processus de construction, depuis le terrain vierge virtuel de 6400 mètres carrés jusqu'aux détails de finition.
Aloft sera donc dès la rentrée, le premier hôtel à avoir sa réplique parfaite dans un jeu vidéo, avant même la fin des travaux dans le monde réel.

L'histoire ne dit pas combien coûtera le séjour dans la suite présidentielle, virtuelle bien sûr...

comments powered by Disqus