La référence des professionnels
des communications et du design

Villes à vendre

Un nombre grandissant de villes américaines cherchent à commercialiser leurs rues et leurs propriétés afin de renflouer les coffres municipaux.

Ainsi, Sheboygan, au Wisconsin, a vendu le nom de diverses parties de deux écoles secondaires qu'elle administre. Les terrains sur lesquelles elles se trouvent se nommeront désormais Acuity Insurance Field (moyennant 650 000$US), les salles d'entraînement et les gymnases s'appelleront Aurora Health Care (pour 400 000$US), tandis que les vestiaires seront commandités par l'association orthopédique de Sheboygan pour 45 000$US.

Les autorités de la ville de Kitchen ont, de leur côté, baptisé les cuisines de deux écoles Kohler Credit Union pour 45 000$US et ont mis les noms des cafétérias aux enchères pour 300 000$US.

À Santa Cruz, en Californie, on désire vendre le nom d'un parc de planches à roulettes afin de rembourser un emprunt de 300 000$US. À Newburry, au Massachusetts, une école secondaire demande 10 000$US afin de renommer le bureau du directeur, 100 000$US pour l'auditorium et 5000$US pour chacune des classes d'anglais. En novembre dernier, la ville de Clark, au Texas a accepté de devenir Dish en échange de services de télévision par satellite pour une décennie pour ses 55 propriétaires de maison.

Mais la tendance ne touche pas que de petites municipalités. Ainsi, Chicago écoute les propositions pour rebaptiser une autoroute actuellement nommée Chicago Skyway; Washington songerait à donner à des stations de métro des noms de marques; et Las Vegas désire faire commanditer les noms des stations de son monorail.

comments powered by Disqus