La référence des professionnels
des communications et du design

La nuit, un marché insuffisamment exploité?

Alors que les consommateurs ne cessent de clamer qu'ils en ont assez de la pub, 75% des 15-29 ans pensent que les marques devraient distribuer des produits en soirée...

Une véritable petite aubaine pour les marques, cette constatation issue d'une étude réalisée par l'Observatoire de la Nuit*. Car contrairement aux idées reçues, les «d'jeunes» adorent les marques et surtout ils en redemandent. 44% d'entre eux considèrent que les annonceurs ne sont pas assez présents "la nuit" et 56% pensent qu'ils pourraient contribuer d'avantage à animer l'esprit des dance-floors.

Et les marques les plus légitimes, pour se faufiler dans les discothèques et se faire connaître, sont aussi nombreuses que variées. On retrouve en haut du classement les maisons de disques (62% des 15-19 ans seraient intéressés à en savoir plus) et les soft drinks (plus de 55% pour les 15-29 ans), pourtant déjà relativement présents sur les pistes. Plus surprenant, les marques de vêtements arrivent en pole position (67% des 15-19 ans), suivies de près par les parfums (52% des 15-19 ans) et les accessoires de mode (plus de 55% des 15-24 ans).

Et si dancing rime avec shopping, c'est tout simplement parce que 62% de ces oiseaux nocturnes affirment qu'ils se transforment dès le soleil couché. Ils sont alors plus dépensiers et plus ouverts (41%), voire plus expansifs (36%). Résultats: ils sont 51% à déclarer essayer de nouveaux produits lors de leurs virées entre amis. 32% d'entre eux affirment même que les marques découvertes le soir influencent leur choix le jour!

La nuit apparaît donc comme un moment à part, de «déraisons», mais ces chiffres laissent néanmoins rêveurs.

*Vague 4 : interrogation en ligne d'un échantillon de 806 personnes représentatif de la population française des 15-45 ans. Cet échantillon a été constitué par extraction au sein de NewPanel, l'accès panel d'OpinionWay.

comments powered by Disqus