La référence des professionnels
des communications et du design

Duracell rend les fous de foot cardiaques

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Que regarde-t-on le plus régulièrement au cours d'un match de foot ? Le chronomètre bien sûr! Ah, si seulement un annonceur pouvait s'y glisser...

S'afficher sur les bannières du stade, ce n'est déjà pas mal. Mais s'incruster là ou le téléspectateur focalise toute son attention, alors là, chapeau.

La Coupe de la Ligue espagnole est un événement particulièrement suivi au Chili, alors Duracell (Procter & Gamble) a décidé de profiter de l'occasion pour marquer des buts.

Imaginez: vous regardez un match et d'un seul coup, le temps s'arrête sans raison. Les joueurs continuent leurs actions et impossible de savoir précisément combien de minutes se sont écoulées. De quoi rendre fou tout bon supporter digne de ce nom.

Soudain, juste au moment où les fans, proches de la crise cardiaque, ont les yeux rivés sur le compteur immobile, une main apparaît sur le côté de l'écran et ouvre le chronomètre. Elle enlève une vieille pile lambda pour la remplacer par une Duracell. Et ça repart!

Cette campagne surprenante, réalisée par l'agence Ogilvy & Mather Santiago sous le contrôle des directeurs créatifs Nicolàs Lopez et Sebastiàn Alvaro, a donné à la marque une visibilité sans commune mesure, lui permettant ainsi de passer de 73.6 points de part de marché à 75. Et elle lui a rapporté un lion d'argent.

Keep on going, going, going...

comments powered by Disqus