La référence des professionnels
des communications et du design

Le sans fil selon Sébastien

Sébastien Foiret est président-fondateur de Génération Mobile.

"J'ai décidé de suivre le Mondial de soccer sur mon sans fil, mais le plus grand événement sportif actuel de la planète vaut-il la peine d'être regardé sur le troisième petit écran?

Rogers Sans-fil propose de recevoir des alertes textes et vidéo pendant tout l'événement. Plutôt que de suivre le Mondial avec des alertes textes pour 10$, j'ai pris le service "grand prince": pour 20$, je reçois en temps réel des alertes vidéo et je peux voir les faits marquants du match en cours de mon équipe préférée: occasions, buts inscrits, pénalités et cartons, blessures et résumé final de la rencontre.

Le fonctionnement est vraiment simple: je reçois une alerte contenant un lien Internet sans fil. Il me suffit de cliquer dessus pour télécharger un fichier vidéo. Ensuite, je regarde l'extrait quand et autant de fois que je le veux.

Par envoi en "temps réel", on s'entend qu'il y a un décalage entre l'événement et le moment où j'y accède sur mon appareil. Si c'est relativement court avec les alertes textes, c'est plus long avec les vidéos. En moyenne une dizaine de minutes, ce qui est une bonne performance, compte tenu que la vidéo est montée, encodée et hébergée sur le portail de Rogers.

Comme mon sans fil n'avait pas la fonction vidéo appropriée, j'ai demandé à Rogers de me prêter un téléphone compatible. L'événement n'est donc pas accessible à tous les appareils. Le visionnement n'offre pas le confort de la télé numérique et du son Dolby, mais la qualité est comparable à certaines vidéos sur Internet. Le son est altéré, ce qui est autant frustrant que surprenant. Je dois mettre les oreillettes pour rendre les commentaires un peu plus audibles.

La vision, elle, s'est mieux adaptée que mon ouïe: la première fois, j'ai eu du mal à voir le ballon et à discerner les visages des joueurs. Avec la résolution d'écran limitée d'un côté et la rapidité des images de l'autre, les images sont pixélisées. Néanmoins, l'utilisation de plans serrés permet à l'oeil de s'habituer et lui évite une trop forte mise au point. C'est un mal pour un bien: comme les capsules sont archivées, je les visionne plusieurs fois: mon oeil ne voit presque plus les pixels et, surtout, l'amour du soccer aidant, mon imagination fait le reste.

En choisissant un événement rassembleur, rempli d'émotions et de retournements, Rogers veut faire de son innovation technologique une vitrine marketing. Mais pour le mobinaute partisan, la facture peut vite prendre des proportions: il faut payer 20$ pour chaque équipe dont on désire suivre le parcours. Si le contenu est bien le carburant du mobile, à quel point le prix peut-il devenir un frein?"

Sébastien Foiret est président-fondateur de Génération Mobile.

comments powered by Disqus