La référence des professionnels
des communications et du design

Changements climatiques : la recherche concentrée à Montréal

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

L'Université McGill, à Montréal, abritera un nouveau centre de recherches national sur les changements climatiques. Baptisé Réseau des cultures vertes, ce centre sera composé de 50 chercheurs spécialisés dans les plantes, issus de 14 universités canadiennes, dont l'UQAM et l'Université de Sherbrooke. Il sera dirigé par le professeur Don Smith (photo), directeur du Département de sciences végétales de McGill.

Ses travaux porteront sur de nouvelles façons d'utiliser les cultures qui permettraient de réduire les gaz à effet de serre, de fournir des sources d'énergie de remplacement et d'atténuer les changements climatiques. On y mènera notamment des recherches visant à cultiver des plantes qui réduisent le dioxyde de carbone (CO2) et l'oxyde de diazote (N2O). On évaluera également les répercussions des taux croissants de CO2 issus des combustibles fossiles sur les principales variétés de récoltes.

Le Réseau disposera d'un financement fédéral de plus de 6 millions$ : 5,5 millions$ proviennent du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, auxquels s'ajoutent 500000$ de Ressources naturelles Canada et 100000$ d'Environnement Canada. Il bénéficiera également d'un don de 100000$ de la Fondation Biocap, ainsi que de contributions privées.

comments powered by Disqus