La référence des professionnels
des communications et du design

Les initiatives québécoises récompensées par les Phénix

Jean-Pierre Soucy, adjoint parlementaire au ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, et Jacques Languirand. - Photo: Rémy Boily.

Jacques Languirand a fait son entrée dans le Cercle des Phénix lors du gala de remise des prix Phénix de l'environnement qui a eu lieu la semaine dernière à Québec. Philosophe, écrivain, dramaturge et animateur de l'émission de radio Par quatre chemins depuis près de 35 ans, Jacques Languirand est un ardent défenseur de la cause environnementale. Porte-parole du Jour de la Terre au Québec et de la coalition Québec Vert Kyoto, il est également impliqué dans la série documentaire Les artisans du rebus global, diffusée à Télé-Québec. Jacques Languirand est la 31e personnalité admise dans le Cercle ; il rejoint notamment la fondatrice d'Équiterre, Laure Waridel (2005), le journaliste Louis-Gilles Francoeur (2000) et l'ancien président de Cascades, Laurent Lemaire (1995).

Outre cette distinction, le gala a été l'occasion de remettre des prix à des organismes, groupes environnementaux, municipalités et entreprises qui ont posé des gestes remarquables en faveur de la préservation de la nature et du développement durable.

L'organisme Équiterre s'est ainsi distingué dans la catégorie Développement durable pour son projet de garderies bios. Celui-ci vise à faciliter l'approvisionnement de centres de la petite enfance (CPE) en aliments biologiques locaux ainsi qu'à sensibiliser les enfants, les parents et les intervenants aux avantages de l'alimentation issue de l'agriculture biologique et locale. En 2005, 38 CPE et 20 fermes biologiques se sont engagés dans le projet.

Dans la catégorie Éco-Conception, c'est Vivre en ville, de Québec, qui a recueilli les honneurs pour son programme de végétalisation des bâtiments. En 2005, l'organisme a installé deux toitures végétales, un mur végétal et près d'une centaine de corniches.

L'Hôtel des Seigneurs, à Saint-Hyacinthe, a été récompensé dans la catégorie Gestion des matières résiduelles pour son projet Zéro déchets. Ce programme d'écogestion des événements organisés dans son établissement -- banquets, réunions, congrès... -- touche autant la sensibilisation du personnel et des clients, que la gestion responsable des déchets résiduels.

Les Phénix de l'environnement sont organisés conjointement par le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, le ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, le Mouvement Desjardins, Recyc-Québec, Collecte sélective Québec et la Fondation québécoise en environnement. Les résultats détaillés sont disponibles sur le site du concours.

comments powered by Disqus