La référence des professionnels
des communications et du design

RDS et Bos lancent la Pause haute vitesse

Cliquez ci-dessus pour voir un exemple de la Pause haute vitesse.

Le Réseau des sports (RDS) et l'équipe média de l'agence Bos ont trouvé une façon de garder l'auditoire captif pendant les arrêts publicitaires des Grands Prix de Formule 1 en instaurant la Pause haute vitesse.

Depuis le début de la saison, les téléspectateurs peuvent continuer de suivre la course pendant les pauses, car celles-ci ne sont diffusées que sur une partie de l'écran, l'autre poursuivant la retransmission du Grand Prix.

"Ce format tient compte à la fois des besoins du télédiffuseur, des objectifs des annonceurs et du respect du téléspectateur, qui n'est plus déçu de manquer de précieuses minutes de course, dit Nina Callegari, cosuperviseure des achats électroniques de Bos. Son expérience publicitaire est plus positive et il n'est plus tenté de zapper, ce qui entraîne une augmentation de la visibilité pour l'annonceur, car l'auditeur reste sur RDS. Tout le monde est gagnant."

Bos a d'ailleurs recommandé la primeur de cette innovation média à quatre de ses clients. Jean Coutu, Biscuits Leclerc et l'Association des concessionnaires Honda du Québec (auto et moto) ont ainsi lancé la Pause haute vitesse lors du premier Grand Prix de la saison.

Puisqu'il n'y a aucun temps d'arrêt pendant la compétition, la course automobile est parfaitement indiquée pour ce type d'intégration. Le modèle est d'ailleurs déjà utilisé par certaines chaînes américaines.

comments powered by Disqus