La référence des professionnels
des communications et du design

Des contraventions vertes pour réduire le smog montréalais

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Dans son édition de cette semaine, le journal Voir contient une publicité "recyclable" : une contravention verte que les lecteurs peuvent découper et infliger symboliquement à des véhicules. L'initiative vient de l'Action terroriste socialement acceptable (ATSA), qui avait déjà amené 350 citoyens à émettre 10000 fausses contraventions lors d'une opération similaire durant l'été 2005. Si l'an dernier les cibles prioritaires étaient les gros véhicules de type SUV, cette fois l'opération vise les automobilistes qui laissent leur moteur fonctionner inutilement au ralenti. L'ATSA compte voir 50000 contraventions émises, représentant autant de messages destinés à sensibiliser la population au smog.

Outre la copie publiée dans le Voir, on pourra se procurer la contravention la semaine prochaine, lors de la Frénésie de la Main, au coin de l'avenue des Pins et du boulevard Saint-Laurent. On peut également la télécharger depuis le site de l'ATSA (cliquer ici).

Les agents-citoyens courront d'ailleurs la chance de remporter un vélo neuf, un abonnement d'un an à Communauto, trois mois de carte CAM gratuite ou un souper au restaurant Cru en compagnie de Steven Guilbeault de Greenpeace, d'Hugo Séguin d'Équiterre et des membres de l'ATSA.

comments powered by Disqus