La référence des professionnels
des communications et du design

Toarino se dévoile

Cliquez ici pour voir toutes les photos
Cliquez ci-dessus pour accéder au site Web.
Cliquez ici pour écouter le message audio
Cliquez ici pour écouter le message audio
Cliquez ici pour écouter le message audio

L'agence Saint-Jacques Vallée Young & Rubicam dévoile aujourd'hui l'identité de l'annonceur derrière l'offensive teaser "Toarino" affichée au cours des deux dernières semaines.

Il s'agit en fait d'une campagne de 1,7 million$ pour Ontario Tourisme, qui a débuté par une série d'affiches invitant les Québécois à visiter "Toarino", dépeinte comme une destination touristique exotique. Celle-ci renvoyait au site Web Toarino.com sur lequel on dévoilait la véritable destination, l'Ontario.  

"Plusieurs personnes voient la province comme une destination qui a perdu l'attrait de la nouveauté", a déclaré Sandra McInnis, présidente-directrice générale de la Société du partenariat ontarien de marketing touristique. Cette nouvelle campagne a pour but de modifier l'idée que les Montréalais ont de l'Ontario et faire en sorte qu'ils voient la province comme une destination attrayante et excitante."

La campagne, qui dit viser les familles et les couples francophones aisés et cultivés de Montréal de 35 à 54 ans, sera affichée jusqu'au 26 juin. Trois messages radio de 30 secondes sont diffusés dès aujourd'hui, jusqu'au 10 juillet. Le coût média de la campagne s'élève à 860 000$. 

L'offensive comprend également des affiches et des cartes postales distribuées dans des restaurants, des publicités mobiles, des activités de relations publiques et une participation à des salons professionnels et grand public.

Annonceur: Ontario Tourisme - Sandra McInnis
Agence: Saint-Jacques Vallée Young & Rubicam
Vice-présidence, direction de création: Chantal Joly
Équipe de création: Martin Snape, Manuel Ferrarini, Chantal Joly
Production imprimée: Studio i
Infographie: Roland Gratton
Retouche photo: Louis Hébert
Service à la clientèle: Johanne Pelland, Martine Larouche

comments powered by Disqus