La référence des professionnels
des communications et du design

Paroles, paroles, paroles

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Des mots pré-inscrits sur le produit aux messages personnalisés; mode, alimentaire et beauté rivalisent d'idées.

Pour l'été 2006, Sloogy Body Talk propose des culottes avec quelques badinades ("for your eyes only" ou "I know it's perfect") et des shorts masculins avec d'autres paroles coquines ("do not feed", "handle with care" ou "born to be wild").

Faire preuve d'humour, ne pas se prendre au sérieux: tel est aussi le message délivré par l'humoriste Ben pour Quo Vadis et la styliste Geneviève Lethu. Au programme et pour les enfants, des messages «contient un chef d'oeuvre» ou «soyez curieux» agrémentent les fournitures scolaires ou des mots malicieux «rond comme une galette» ou «rouge comme une tomate» décorent une ligne complète de vaisselle, verres et linges de table coordonnés.

Certaines maisons vont plus loin encore que les codes préétablis en proposant une offre totalement personnalisable. En effet, les prochaines fêtes des mères et des pères sont un moyen facile pour faire passer un témoignage d'amour: sur le champagne Pop de Pommery et la palette de maquillage Sephora, un feutre fourni permet d'écrire soi même un billet doux. Sur les boîtiers de poudres libres de By Terry, sur les flacons de parfums de Guerlain et de Patricia de Nicolaï ; il est possible de faire graver un mot ou des initiales. Cadeau typique d'enfants, Lamarthe sort en partenariat avec Crayola un cabas en toile blanc et trois pots de peinture au doigt pour une customisation ou un dessin du sac (voir la news influencia ici).

Enfin, le comble du raffinement et du convivial est de communiquer via une bonne bouteille avec des étiquettes personnalisables. Les Domaines Piron offrent ainsi la possibilité de réaliser des étiquettes à vos noms sur un Morgon, un Beaujolais, un Brouilly ou un Chénas de leur propriété de La Chanaise (www.domaines-piron.fr). Pour un anniversaire ou un mariage unique!

comments powered by Disqus