La référence des professionnels
des communications et du design

TVA enregistre une perte

L'hiver a été rude au Groupe TVA, qui termine son premier trimestre sur une perte causée par de moins bons revenus publicitaires en télévision et la coûteuse guerre livrée à Claude Charron dans le secteur du magazine.

Pour la période de trois mois terminée à la fin de mars, la filiale de Quebecor a subi une perte nette de 2,7 millions$, comparativement à un bénéfice de 2,9 millions$ à la même période l'année précédente.

Le secteur de la télévision a vu ses bénéfices avant impôts passer de 5,3 millions$ à 1,2 million$, en raison notamment d'une chute de 9% des revenus publicitaires du réseau TVA.

"La fragmentation du marché, la tenue des Jeux olympiques d'hiver et un marché publicitaire difficile ont affecté de façon importante la rentabilité du réseau TVA au cours du trimestre, a indiqué le président et chef de la direction du groupe, Pierre Dion. TVA a tout de même obtenu 28,1% du marché et 8 des 10 émissions les plus regardées selon BBM."

TVA continue aussi de faire face à un marché plus difficile que prévu pour sa nouvelle station SunTV à Toronto, dont la part de marché de 1,5% demeure trop petite pour qu'elle soit rentable. La direction de TVA croit d'ailleurs qu'il lui faudra trois, voire quatre ans avant d'espérer un profit avec SunTV.

Dans les magazines, les revenus ont reculé de 8% tandis que les frais d'exploitations ont bondi de 12%. La perte avant impôts qui en résulte s'élève à 1,5 million$, une forte amélioration par rapport aux pertes de 5 millions$ subies dans les trois derniers mois de 2005. 

comments powered by Disqus