La référence des professionnels
des communications et du design

Résultats mitigés pour Cossette

Les profits du Groupe Cossette Communication ont glissé de 7% à son deuxième trimestre, terminé à la fin de mars, tandis que les revenus provenant de ses clients existants ont reculé de 2,8%.

Le chiffre d'affaires global du premier groupe de communication canadien a néanmoins progressé de 9%, soutenu par les revenus de sa plus importante acquisition à vie, le groupe londonien MCBD acheté en septembre dernier (plus d'info ici).

"La croissance continue du revenu brut est encourageante. L'entreprise demeure déterminée à obtenir une croissance organique constante sur tous ses marchés et secteurs d'activité", a déclaré Claude Lessard, président du conseil et chef de la direction du groupe.

Le bénéfice net du second trimestre s'affiche ainsi à 2,8 millions$, contre 3 millions$ à la même période l'année précédente. Le chiffre d'affaires passe de 48 millions$ à 52,1 millions$.

C'est en Europe que Cossette a enregistré ses meilleurs résultats du trimestre, avec une croissance interne de 7,6% et une croissance par acquisitions de 151%.

Les revenus bruts au Canada sont demeurés pratiquement inchangés, mais les activités du groupe aux États-Unis ont affiché un décroissance organique de 18% en raison de la diminution des dépenses des clients existants et la perte de certains mandats dans la foulée de la fusion de son client TD Waterhouse avec Ameritrade, qui traite avec Ogilvy.

comments powered by Disqus