La référence des professionnels
des communications et du design

Le fabricant de Kleenex dans la mire des écologistes

Les militants de Greenpeace à l'usine de Kimberly-Clark, à Huntsville.

L'usine d'Huntsville (Ontario) de Kimberly-Clark, fabricant des mouchoirs en papier de marque Kleenex, a été prise pour cible par des militants de Greenpeace la semaine dernière. Jeudi 27 avril, les militants ont bloqué, de 9h00 à 22h00, le passage de camions et du trafic ferroviaire à l'entrée et à la sortie de l'usine. D'autres manifestants sont monté sur le toit de l'usine et ont installé une banderole disant "Kimberly-Clark & Kleenex : cessez de détruire la forêt boréale". Cette manifestation coïncidait avec la réunion annuelle des actionnaires de Kimberly-Clark qui avait lieu ce même jour à Irving, au Texas.

Selon Greenpeace, l'usine d'Huntsville utilise des arbres des forêts anciennes de l'Ontario pour fabriquer les mouchoirs jetables. Dans la forêt de Kénogami, par exemple, l'organisme estime à plus de 10000 hectares la superficie des coupes à blanc.

Depuis 2003, Greenpeace est en pourparlers avec la multinationale pour qu'elle modifie ses pratiques à l'égard des forêts anciennes. Depuis un an, l'ONG a accentué sa pression en menant une vaste campagne publique pour convaincre l'entreprise d'adopter des pratiques forestières plus écologiques.

Cette campagne cherche également à s'adjoindre le soutient des entreprises : Greenpeace souhaite en convaincre 500, à travers le monde, à ne plus acheter de produits de Kimberly-Clark. Elles feront ainsi partie des "500 entreprises pour la forêt". Ces entreprises peuvent s'inscrire sur le site d'opposition à Kleenex qu'a créé Greenpeace et sur lequel on retrouve toute l'information liée à cette campagne.

Le mois dernier, Greenpeace avait rendu public un sondage selon lequel les consommateurs canadiens et états-uniens se prononçaient contre l'exploitation des forêts anciennes. L'ONG s'en était servi comme d'un nouvel argument contre Kimberly-Clark (lire l'article).

comments powered by Disqus