La référence des professionnels
des communications et du design

Le meilleur (et le pire) de la pub alimentaire

Cliquez ci-dessus pour agrandir (format PDF)
Cliquez ici pour voir la vidéo
Cliquez ci-dessus pour agrandir (format PDF)
Cliquez ici pour voir la vidéo

L'Ordre professionnel des diététistes du Québec a décerné hier ses prix Pomme dorée et Pomme gâtée aux annonceurs du secteur alimentaire qui ont le mieux servi, ou desservi, la promotion d'une saine alimentation l'an dernier.

En magazines, la Pomme dorée revient à l'Office canadien de commercialisation des oeufs, dont la campagne montrant des oeufs sur des planches à roulettes a été saluée comme un bel incitatif à bouger pour les jeunes. En télévision, la Pomme dorée est allée au message pour les purées de fruits sans sucre Mott's.

Le jury a attribué une Pomme gâtée à Hoffmann-La Roche, dont la campagne en magazines "L'histoire de Julie" présente ses produits amaigrissants comme une condition nécessaire pour plaire. En télévision, la Pomme gâtée a été remise à Ferrero, dont la publicité pour la tartinade Nutella laisse croire qu'il s'agit d'un produit avec d'excellentes qualités nutritionnelles pour le petit déjeuner.

Une mention déplorable a aussi été décernée au programme d'autocertification "Bien choisir" de Pepsico, qui affiche un manque de rigueur dans la sélection des produits aptes à en faire partie.

comments powered by Disqus