La référence des professionnels
des communications et du design

Petit coup d'oeil indiscret dans les armoires et greniers des Français

Le grand nettoyage de printemps: une habitude bien ancrée, voire même une véritable institution, mais les Français sont-ils tant attachés à leurs garde-robes, bibelots et autres bricoles?

Le Domoscope Unilever* révèle que 90% de nos compatriotes se séparent des vêtements dont ils n'ont plus l'utilité. Mais ils ne les jettent pas forcément pour autant, 63% d'entre eux les donnent à des associations, ou à des proches (19%). Ils sont néanmoins plus sentimentaux lorsqu'il s'agit de leur pull préféré : près des 2/3 des personnes interviewées le gardent, même si ce dernier bouloche! 23% font même tout pour enlever les fameuses peluches? Ah, que ne ferait-on pas pour son pull fétiche?

Quant aux bibelots, ils ne sont pas plébiscités sur le rebord de la cheminée! 54% de nos concitoyens déclarent «ne pas être très bibelots», réponse particulièrement masculine. Spontanément donc, ils n'achètent pas de babioles. Mais si on leur en offre, 92% les disposent dans leur intérieur. Cette pratique se vérifie surtout chez les femmes et les moins de 25 ans, qui sont peut-être plus sentimentaux vis-à-vis des gestes amicaux.

A noter toutefois que 8% des Français déclarent ré-offrir leurs cadeaux et 4% vont même? jusqu'à les revendre !

De leur côté, les hommes préfèrent les garder dans un placard (pour 44% d'entre eux), en les accumulant et les ressortant? de temps en temps!

Revente ou customisation: à chacun son nettoyage de printemps!

*Le Domoscope Unilever, premier Observatoire de la vie des Français mesurer et analyse l'évolution des comportements domestiques. Après une première phase groupes de travail, le Domoscope Unilever a été administré par téléphone auprès d'un millier de personnes représentatives de la population française (février 2006).





comments powered by Disqus