La référence des professionnels
des communications et du design

Transcontinental voit grand en affichage numérique

Le réseau d'écrans publicitaires d'Enixa Média passe sous le contrôle de Transcontinental, qui entend lui faire prendre une forte expansion dans les épiceries et commerces de détail du Québec. D'ici deux ans, Transcontinental prévoit que le réseau comptera plus de 2000 écrans, soit cinq fois sa taille actuelle.

"Je suis convaincu du potentiel de croissance rapide de ce modèle d'affaires innovateur, dit le président et chef de la direction de Transcontinental, Luc Desjardins. En collaborant avec Enixa, nous offrons à nos annonceurs un véhicule complémentaire pour atteindre les consommateurs, en plus de nos journaux, magazines, circulaires et sites Internet."

Enixa compte 400 écrans numériques dans 45 marchés Metro, IGA et autres de la région de Montréal, qui rejoignent près d'un million de consommateurs chaque semaine. La technologie mise au point par Enixa permet de créer des campagnes ciblées localement ou sur l'ensemble de son réseau, puis de les modifier fréquemment à distance, par Internet. Parmi ses annonceurs, figurent General Motors, Toyota, Desjardins, la Banque Laurentienne et Radio-Canada.

"En signant cette entente avec Transcontinental, un groupe de médias qui touche un vaste auditoire et qui possède une expertise dans le domaine, nous pourrons concrétiser la vision que nous avions fixée pour Enixa lors de sa fondation il y a trois ans, a dit le président d'Enixa, Pierre Bélanger. L'entreprise bénéficiera de la possibilité d'exploiter les relations déjà établies par Transcontinental, tant avec des annonceurs potentiels pour notre plate-forme numérique qu'avec de grands détaillants qui pourront héberger nos écrans."

comments powered by Disqus