La référence des professionnels
des communications et du design

Les Québécois veulent protéger la forêt boréale

Les groupes environnementalistes à l'origine de l'initiative Aux arbres citoyens ont remis la semaine dernière, à l'Assemblée nationale, une pétition de plus de 170000 signatures demandant une plus grande protection de la forêt boréale. Cette pétition s'inscrit dans le cadre de la campagne de sensibilisation intitulée On dort comme une buche, lancée il y a deux mois par le Réseau québécois des groupes écologistes (RQGE), la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP), Nature Québec / UQCN et le WWF-Canada. L'initiative vise à réclamer davantage d'aires protégées au Québec. À ce jour, 3,4% du territoire est exempt de toute activité industrielle.

"Je suis heureuse de constater que les citoyens se sont mobilisés si nombreux pour réveiller le gouvernement, a déclaré la comédienne Sophie Cadieux, porte-parole de la campagne. Cela démontre que la protection de la forêt boréale est chère au coeur des Québécoises et des Québécois. C'est maintenant au tour de nos dirigeants de montrer qu'ils ont bien reçu le message."

Les organismes ont également rendu public leur premier rapport d'évaluation des actions prises par le Gouvernement du Québec en matière d'aires protégées, dans lequel ils estiment que 54% des mesures annoncées en 2002 ont été mises en oeuvre à ce jour. Le document comporte plusieurs pistes d'amélioration, suggérant notamment la protection prioritaire de "Pascagama" et de la "Vallée des Montagnes Blanches", deux territoires qui permettraient d'ajouter 1% d'aires protégées au réseau actuel. Pour les organismes, leur protection montrerait que la conservation du patrimoine public constitue une priorité pour le gouvernement.

On peut télécharger ce document (format PDF) en cliquant ici.

comments powered by Disqus