La référence des professionnels
des communications et du design

Papiers jetables : les consommateurs veulent davantage de fibres recyclées

Les consommateurs, tant au Canada qu'aux Etats-Unis, se disent défavorables aux coupes d'arbres des forêts anciennes pour la fabrication de papiers jetables. Ainsi, 81% des Canadiens et 73% des États-Uniens s'opposent à ces coupes. C'est ce que révèle un sondage mené par Léger Marketing pour Greenpeace, et dont les résultats soulignent que les consommateurs "sont préoccupés par la coupe des forêts anciennes et l'utilisation de chlore pour fabriquer des papiers jetables" (tels que mouchoirs, serviettes de tables, papier de toilette, etc.).

On y apprend aussi que 80% des Canadiens et 75% des États-Uniens sont susceptibles d'acheter des produits qui respectent l'environnement, et que 86% des Canadiens et 77% des États-Uniens seraient prêts à remplacer leurs papiers jetables par des produits faits à partir de papier recyclé.

Pour Greenpeace, ce sondage est une nouvelle occasion d'inciter Kimberly-Clark, le fabricant des produits Kleenex, à utiliser davantage de fibres recyclées. Selon l'organisme, Kimberly-Clark utilise 3,4 millions de tonnes de fibre vierge annuellement, et ses produits ne contiennent que 19% de fibres recyclées.

"Kimberly-Clark nous répète depuis longtemps qu'elle n'utilise pas de fibres recyclées dans ses produits parce que c'est là le souhait de ses clients, a déclaré Richard Brooks, responsable de la campagne Forêt boréale chez Greenpeace. Nous venons de démontrer le contraire. Chez Greenpeace, nous maintenons [...] que les consommateurs ne sont pas d'accord pour qu'on détruise la forêt boréale pour fabriquer des papiers jetables. Le récent sondage le confirme éloquemment. Maintenant, il faut que Kimberly-Clark écoute l'appel des consommateurs et qu'elle augmente radicalement la proportion de fibres recyclées dans ses produits."

Pour télécharger le sondage, cliquer ici.

comments powered by Disqus