La référence des professionnels
des communications et du design

Ikea relève le défi du marché japonais

20 ans après son premier échec au pays du soleil levant, Ikea retente l'expérience avec, cette fois, une campagne outdoor digne des vitrines de Noël des Grands Magasins parisiens...

Tout au long du mois d'avril, les Japonais pourront en effet admirer un véritable musée «made in Sweden» composé de 14 maisonnettes, aménagées en salons, chambres, cuisines et autres pièces à vivre qui bordent l'avenue Aoyama à Tokyo: bienvenue dans le monde du Ikea 4.5 Room Setting Museum.

Pourquoi 4.5? Car il s'agit de 4,5 tatamis, talon échelon utilisé pour indiquer la taille moyenne d'une pièce dans un appartement japonais, soit... 7,5 m2 en conversion européenne. Un espace pour le moins réduit donc.

Grâce à cette exposition grandeur nature, la marque aux couleurs jaunes et bleues a voulu montrer à ses futurs consommateurs asiatiques qu'elle avait bien compris la problématique du manque d'espace et qu'elle s'était adaptée à leurs besoins en réduisant notamment les dimensions de la plupart de ses meubles. Le tout pour un prix raisonnable affiché à l'extérieur des petites cabanes. Du beau, pratique et pas cher en somme.

Le marché japonais reste l'un des plus difficiles à intégrer pour les marques occidentales. Il a déjà assisté au déclin de plusieurs d'entre elles, dont Carrefour et Sephora pour la France. En ouvrant le Funabashi Ikea Store le 24 avril à Chiba (banlieue est de Tokyo), le groupe suédois relève un défi de taille. A suivre...

comments powered by Disqus