La référence des professionnels
des communications et du design

Hollywood se met à l'heure d'Internet

Les grands studios d'Hollywood ont commencé à réécrire leur modèle d'affaires cette semaine en acceptant de rendre leurs films disponibles sur le Web en même temps que leur sortie en DVD.

La grande première s'est déroulée sur le portail Movielink.com, qui offrait de télécharger Brokeback Mountain le jour même de sa sortie en DVD. "Voilà la preuve officielle que le téléchargement de contenu de qualité est désormais une réalité pour Hollywood", affirmait Jim Ramo, directeur du site Movielink, un coentreprise de Metro-Goldwyn-Mayer Studios, Paramount Pictures, Sony Pictures Entertainment, Universal Studios and Warner Bros Studios.

Il faut dire que de 1999 à 2006, la chute de l'industrie musicale et l'avènement des réseaux pair-à-pair (P2P) de la trempe de BitTorrent ont procuré aux producteurs cinématographiques un aperçu de ce qui les attendait s'ils refusaient de s'adapter à la nouvelle réalité.

Le réalisateur Steve Soderbergh a récemment résumé l'enjeu, en qualifiant le mode de distribution traditionnel des films hollywoodiens de "dépassé et inefficace". Pour le prouver, le réalisateur d'Ocean's Twelve entend réaliser six films HD (haute définition) à petit budget et les distribuer le même jour dans tous les formats possibles: salles, DVD, Internet et télé payante.

D'autres grands conglomérats médiatiques américains ont aussi des projets similaires. C'est le cas de Rupert Murdoch, propriétaire de 20th Century Fox, qui veut vendre ses films en DVD et à la télévision payante le même jour, par son service satellite DirecTV. En ce moment, les DVD sont mis en vente au moins 45 jours avant d'être disponibles sur les chaînes payantes.

comments powered by Disqus