La référence des professionnels
des communications et du design

La télé privée fait moins recette

Les chaînes de télévision privées du Québec ont subi une légère baisse de leur rentabilité en 2005, causée notamment par des dépenses de programmation et de promotion plus élevées, de même que par une baisse des ventes de publicité locale, rapportait hier le CRTC.

Le bénéfice d'exploitation de la télévision privée québécoise a ainsi reculé de 3,4% par rapport à 2004 pour s'établir à 72 millions$. Ce recul tranche avec la situation à l'échelle canadienne, où les profits du secteur ont plutôt grimpé de 1,7% pour atteindre 320 millions$.

Au Québec, les ventes de publicité locale ont glissé de 3,8%, à 99 millions$, tandis que les ventes de publicité nationale ont progressé de 2,4%, à 201 millions$.

La télé privée généraliste québécoise employait 2271 personnes l'an dernier, soit 7% de plus que l'année précédente, mais le salaire moyen a reculé de 3% pour s'établir à 67 670$.

comments powered by Disqus