La référence des professionnels
des communications et du design

Changements climatiques : bonne note pour Alcan

Alcan figure parmi les entreprises nord-américaines qui prennent le mieux en compte les changements climatiques dans leurs activités, et se positionne même en tête de l'industrie minière. C'est ce que révèle une récente étude menée par l'organisme américain Ceres, qui a établis un classement de 100 multinationales en fonction de leurs politiques de gouvernance à l'égard des changements climatiques. Parmi les dix secteurs étudiés (agroalimentaire, énergie électrique, foresterie, automobile, etc.), l'industrie minière obtient un score moyen de 42,2 sur 100. Alcan fait beaucoup mieux, obtenant une note individuelle de 77. En comparaison, l'industrie de la chimie affiche le meilleur résultat général (51,9), tandis que l'aéronautique est en bas du classement (16,6).

Ceres a évalué ces 100 entreprises nord-américaines en fonction de cinq catégories d'indices : l'attention qu'accorde le conseil d'administration aux responsabilités de l'entreprise, les actions prises par l'équipe dirigeante, la qualité des communications et les efforts de transparence, la comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre (GES), ainsi que la gestion et les stratégies mises en place à l'égard de ces émissions.

"Le fait d'être reconnue dans un vaste éventail d'industries comme un chef de file pour sa gestion des défis des changements climatiques témoigne des efforts énergiques que la société et ses employés déploient pour opérer des réductions tangibles et concrètes des émissions de gaz à effet de serre, a déclaré le président d'Alcan, Dick Evans. Alcan s'est engagée à intégrer la durabilité à ses activités dans le cadre de sa stratégie concurrentielle à long terme."

Les neuf autres entreprises arrivant en tête de leur industrie sont BP (Pétrole), DuPont (Chimie), AEP et Cinergy (ex-aequo en Énergie électrique), Toyota (Automobile), General Electric (Équipement industriel), Rio Tinto (Mines et charbon), International Paper (Foresterie), Unilever (Agroalimentaire) et UPS (Transport aérien).

Ceres est un réseau de fonds d'investissement, d'organismes environnementaux et d'autres groupes d'intérêt public aux États-Unis qui travaille à l'avancement de la responsabilité environnementale des entreprises.

Pour télécharger le rapport "Corporate Governance & Climate Change: Making the Connection", cliquer ici.

comments powered by Disqus