La référence des professionnels
des communications et du design

Investissement et gouvernance de plus en plus liés

La majorité des dirigeants d'entreprises financières estime que la gouvernance sera un enjeu majeur au cours des cinq prochaines années. Il s'agit d'ailleurs du premier facteur cité, devant la globalisation. Au Canada, si ces deux priorités sont inversées (la globalisation est citée par 53% des répondants, contre 40% à propos de la gouvernance), les changements climatiques et l'accès à l'eau potable sont tous deux mentionnés par 30% des répondants comme étant des enjeux d'affaires pour les cinq ans à venir.

Ces résultats sont issus d'une étude menée par Mercer Investment Consulting auprès de 157 entreprises financières dans le monde, dont une quarantaine présentes au Canada.

Ainsi, plus du tiers de ces dirigeants s'attendent à ce que leurs clients exigent davantage d'intégration des considérations environnementales et sociales dans les stratégies d'investissement au cours des trois prochaines années. Dans une même proportion, ils envisagent une demande grandissante quant à des stratégies d'investissement clairement basées sur l'analyse d'indicateurs de gouvernance.

Dans la conclusion de son rapport, Mercer Investment Consulting souligne que dans l'étude de l'an dernier, les trois-quarts des répondants avaient prédis que, d'ici dix ans, les performances sociales et environnementales des entreprises feraient partie intégrante des indicateurs en matière d'investissement. À la lumière des chiffres rapportés cette année, cette prédiction apparaît, selon elle, de plus en plus réaliste.

Pour télécharger le rapport "2006 Fearless Forecast", cliquer ici.

comments powered by Disqus