La référence des professionnels
des communications et du design

Quick: entre vous et lui, c'est une affaire de goût

Depuis le 23 février, tous les internautes et la presse (Elle, Gala...) se demandent qui se cache derrière un mystérieux Toutou rappeur du nom de Hot Dog qui sévit sur le net.

Ray-Ban sur le museau, chaîne en or autour du cou, entouré d'une bande de chiennes sexy et « dingues » de lui, le « King des Oufs » a attiré les deux premières semaines sur son site www.ilovehotdog.com plus de 170 000 visiteurs avec 3 millions de pages lues,10 000 connexions on line chaque jour. Du jamais vu ! Et son clip « je suis un wouf » a crée un tel buzz qu'au bout de deux jours la maison de disques Virgin appelait le producteur et lui proposait de sortir le disque.

Alors qui est le mai-maître à son chien-chien? Qui a ainsi provoqué un phénomène quasi pavlovien en nous donnant envie de nous pourlécher les babines face à tout hot dog bien saucissonné et moutardé à souhait ? La révélation a eu lieu hier. C'est Quick qui, oui, vous l'avez deviné, sort un... Hot Dog!
Le site, conçu par Buzzman, parodie l'univers du rap américain. Il comprend trois vidéos délirantes et totalement décalées (on y découvre sa « sublime » maison, ses « voitures de malade », « sa piscine de ouf », son jacuzzi, ses copains et copines à tomber par terre?) et les habituelles « goodies » : fonds d'écrans, possibilité de télécharger des design de stickers, pochoirs, musiques et même sonneries de téléphone.

«Nous devions promouvoir un produit certes classique, mais inattendu dans l'univers du fast food» explique Nathalie Masseron, directrice de marque chez Challenger House. Mais comment rendre fun un hot dog auprès de la clientèle la plus blasée qui existe : les 15-25 ans ? D'où l'idée de créer un groupe de rapp masqué (à la Daft Punk), un site déjanté, et de lancer une campagne de marketing viral. D'abord à l'interne, puis auprès de quelques « influenceurs ». Des hôtesses ont également sillonné Paris le week end dernier en « hummer » (ces Quatre Quatre de l'armée américaine) en distribuant des flyers au son de «wouf, wouf». Et le tour était joué.

Aujourd'hui le clip est sur MTV et MCM. Comme Evian, Quick a lancé un vrai phénomène musical. A tel point -et c'est une conséquence étonnante- que la chaîne de restauration rapide a décidé de ne pas apparaître comme le sponsor officiel de l'opération, mais de façon plus subtile comme « s'associant » au phénomène. La marque abandonne la paternité de son concept au public en devenant un simple « partenaire » de Hot Dog

Le single «Je suis un wouf» sera dans tous les bacs le 27 mars. Allez, répétez après moi: «Je suis un atomic dog. Si t'es un ouf, wouf, lève la patte en l'air! Lève la patte en l'air»...

comments powered by Disqus