La référence des professionnels
des communications et du design

Petit doigt esseulé cherche amis...

Trois mois déjà que l'Afrique du Sud vit au rythme des aventures de «Lonely Finger», un personnage viral qui n'a pas d'amis mais qui a un site Internet.

Le phénomène, orchestré par l'agence BBDO a déclenché un réel engouement auprès des jeunes et a passionné le pays. Plus de 110 000 visites uniques. 26 000 emails envoyés au pauvre doigt pour lui remonter le moral, dont des poèmes, des photos, des récits d'expériences personnelles...

Sans compter tous les blogs qui ont relayé l'information en spéculant sur les dessous de cette étrange apparition sur la Toile sans précédent dans l'histoire de la pub sud africaine.

La semaine passée, un spot télé a enfin levé le voile sur la raison de l'existence de ce doigt esseulé. Il s'agissait en fait d'une campagne de teasing destinée à rajeunir l'image de la radio nationale 5FM.

Car, au bout de trois long mois de traversée du désert en solitaire, le Finger s'est finalement trouvé des amis avec qui il est parti faire la fête en discothèque. Conclusion: «c'est mieux à 5», comme le dit le slogan.

comments powered by Disqus