La référence des professionnels
des communications et du design

Charron fait mal à TVA

Pour la première fois depuis ses débuts dans l'industrie des magazines en 2000, le Groupe TVA a perdu de l'argent avec son portefeuille de 23 titres, conséquence directe de la rude concurrence de La Semaine, de l'éditeur Claude Charron.

Au quatrième trimestre de 2005, le secteur de l'édition de TVA a encaissé une perte d'exploitation de 4,7 millions$, comparativement à un bénéfice de 3 millions$ un an plus tôt. Les revenus tirés des magazines demeurent stables, mais les intenses efforts promotionnels pour conserver les parts de marché ont fait grimper les frais d'exploitation.

En télévision, Star Académie III a aidé à faire croître de 10% les rentrées publicitaires du réseau TVA au quatrième trimestre, mais le lancement de services numériques et, surtout, la relance de SunTV à Toronto ont pesé sur les profits. Le secteur télévision a dégagé un bénéfice d'exploitation de 23,2 millions$, soit 6% de moins qu'à la même période l'an dernier. La direction de TVA a reconnu que sa tentative de percer le marché torontois est plus ardue que prévu, tant au chapitre des cotes d'écoute que du marché publicitaire, et prévoit qu'il faudra au moins trois ans avant d'y être rentable.

Pour l'ensemble de l'année, le bénéfice net du Groupe TVA a chuté de 45%, glissant de 51,4 millions$ en 2004 à 28,4 millions$ en 2005. Le cours de l'action s'en est ressenti, passant de 21$ il y a un an à un peu moins de 16$ hier.

comments powered by Disqus