La référence des professionnels
des communications et du design

Le PCM vote pour sa non-dissolution

Les membres du Publicité Club de Montréal (PCM) ont rejeté vendredi la proposition de dissolution de l'organisme soumise par son conseil d'administration. Des 63 membres présents, 14 ont voté pour et 48 contre.

Tous les membres du conseil d'administration sur place, à l'exception de deux, ont démissionné. Un comité de transition formé de 13 membres présents à l'assemblée a été formé. Sa tâche sera de proposer de nouvelles orientations au regroupement afin d'assurer sa survie financière à court et moyen termes.

Le comité, présidé par Daniel Tardif, ex-président du PCM, tiendra sa première rencontre aujourd'hui. "Le message des membres ce matin est fort clair et éloquent. Les racines du PCM sont très profondes, il a toujours sa raison d'être et mérite grandement de poursuivre sa mission. Il faudra toutefois être plus conscient des besoins de nos membres et surtout être à l'écoute des besoins changeants de l'industrie pour proposer un virage en conséquence", a-t-il déclaré.

comments powered by Disqus