La référence des professionnels
des communications et du design

L'AAPQ et l'ICA tendent la main à Harper

L'Institut des communications et de la publicité (ICA) et l'Association des agences de publicité du Québec (AAPQ) promettent leur entière collaboration au nouveau gouvernement de Stephen Harper afin d'adopter rapidement un projet de loi sur l'imputabilité pour éviter de répéter les erreurs du programme des commandites.

L'industrie recommande aussi vivement que plusieurs recommandations du rapport du juge Gomery (plus d'infos ici) soient intégrées à ce code moral. 

"Nos membres souscrivent pleinement aux recommandations contenues dans le deuxième rapport de la commission Gomery et nous soutenons entièrement l'intention du premier ministre Stephen Harper d'adopter un code moral comme première mesure législative de son gouvernement", dit le président et directeur général de l'ICA, Rupert Brendon. Nous mettrons en relief qu'un des éléments clés d'un plan efficace sera d'instituer un organisme indépendant pour sélectionner les agences qui recevront les contrats du gouvernement, comme en Ontario et au Royaume-Uni, de façon à ce que les contribuables canadiens en aient pour leur argent."

"Nous croyons important pour le nouveau gouvernement d'établir vite des règles quant à la transparence, la reddition de comptes et des mécanismes utiles afin de prévenir la mauvaise gestion des futurs programmes de commandites ou activités publicitaires", ajoute Yves St-Amand, président et directeur général de l'AAPQ.

comments powered by Disqus