La référence des professionnels
des communications et du design

Du nouveau au Club

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Il n'est pas nouveau, ce fameux Club Chasse et Pêche, mais il reste l'un des restaurants les plus originaux de Montréal.

En revanche, ce qui est nouveau, c'est cet immense luminaire qui habille l'arche centrale de l'espace lounge. Long de huit pieds, il est constitué d'une quantité impressionnante de franges noires d'où semble s'échapper une vapeur lumineuse d'un jaune fluorescent. Inspirée par une forêt nocturne, le lustre est bordé sur toute sa longueur par deux lames de verre fumé sur lesquelles 150 cristaux brillent de manière éparse.

Réalisé par Antoine Laverdière, ce lustre fait suite aux précédentes installations lumineuses du designer dans lesquelles une série d'animaux de céramique investissent l'espace du restaurant depuis son ouverture.

Grâce au designer Bruno Braen, qui a su aménager le lieu sans le dénaturer, le Club Chasse et Pêche est un espace chaleureux et vivant, dont on ne se lasse pas. Il semble être d'un autre temps, celui des caves voûtées enfumées, des bars tout skaï années 70 et des salles de restaurants bourgeoises pour sorties du dimanche en famille.

De multiples références s'y côtoient dans un faux-semblant d'incohérence. Mais à bien y regarder, les détails révèlent l'évidente modernité de ce décor. Lampes faussement kitsch, récupération astucieuse, papier peint monogramme et surtout une liberté dans la mise en forme de tous ces éléments. Sur les murs, les photos de l'artiste Nicolas Baier et dans l'assiette l'une des meilleures cuisines de Montréal.

Le Club Chasse et Pêche
423, rue Saint-Claude
(514) 861-1112

comments powered by Disqus