La référence des professionnels
des communications et du design

Rogers reste chez Marketel

Marketel conserve le mandat québécois de Rogers Communications, qui se dit très satisfaite du travail accompli par son agence depuis 2003.

"Elle a réussi à mettre un visage jeune et très d'ici sur la marque. Nous allons donc continuer dans la même direction, dit Sylvie Charette, directrice principale, communication-marketing, de Rogers Communications. Nos résultats démontrent que les campagnes résonnent extrêmement bien auprès du public-cible des 14-24 ans, sans aliéner les plus vieux."

Rogers avait tout d'abord songé à remettre en compétition son budget de création québécois en même temps que son budget national, mais l'entreprise a finalement fait savoir vendredi dernier à Marketel qu'elle conservait son mandat. La durée du renouvellement demeure confidentielle, de même que sa valeur. Le placement médias passe toujours par MBS, avec qui Rogers négocie actuellement un nouveau contrat.

Au Canada anglais, Publicis a ravi le compte que détenait McLaren McCann (plus d'infos ici). La marque Fido, rachetée par Rogers, demeure pour sa part entre les mains de Bos.

Encouragée par les résultats de ses campagnes, Rogers entend demeurer très présente sur le plan publicitaire. L'entreprise consacre environ 5% de ses budgets au Web, un pourcentage qui pourrait grossir si l'agence frappe un bon filon du côté d'Internet, dit Sylvie Charette.

comments powered by Disqus