La référence des professionnels
des communications et du design

La cote d'amour des relationnistes

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Les deux tiers des journalistes se disent satisfaits ou très satisfaits du travail des relationnistes, mais entretiennent des réserves quant à leur crédibilité dans le rôle de porte-parole, selon une étude menée par la Chaire en relations publiques de l'UQAM.

Pour 41% des journalistes, les relationnistes sont peu crédibles en tant que porte-parole d'une organisation, ce qui les place à la queue du tableau de la crédibilité (voir ci-contre).

L'enquête indique par ailleurs que 50% des journalistes croient que les relationnistes favorisent la collecte d'information, tandis que le tiers d'entre eux les perçoivent comme des obstacles.

Quelque 70% des journalistes accordent aux relationnistes une influence importante auprès des médias, mais ils croient qu'ils falsifient l'information pour promouvoir leur organisation.

L'étude a été réalisée par un sondage en ligne auprès de 100 professionnels des médias québécois.

comments powered by Disqus