La référence des professionnels
des communications et du design

La F1 en pôle position

Le rapport Viewer Track 2005, publié par l'agence media Initiative, le confirme : la F1 reste l'événement sportif leader, non seulement en termes d'audience, mais aussi de sponsors.

Malgré une baisse de performances de la part du pilote que tout le monde adore détester, Michael Schumacher, ce sport a réussi à maintenir sa cote de popularité au plus haut et demeure sans rival dans la catégorie des compétitions sportives annuelles.

Les chiffres de cette année montrent même une augmentation de l'audience cumulée de 3%. L'adjectif « cumulée » a toutefois son importance, car si on y regarde de plus près, cette augmentation est en réalité due à un 19ème Grand Prix au calendrier. La Formule 1 reste, malgré tout, sans équivalent, non seulement dans sa capacité de générer d'aussi larges audiences, mais aussi dans le profil haut de gamme des spectateurs.

A ne surtout pas négliger, l'effet de mode lié à la fierté nationale : ainsi les marchés en plus forte progression cette année sont l'Espagne (effet Alonso) avec une augmentation de 60% par course, et la France (effet Renault), avec une hausse, certes moins impressionnante, de 23%.

Et les sponsors ? La saison prochaine marquera un tournant sur le plan marketing de la F1, à cause de la suppression du sponsoring des groupes liés à l'industrie du tabac au sein de l'UE. La place est à prendre: à bon entendeur...

comments powered by Disqus