La référence des professionnels
des communications et du design

Gagnez le sida à vie

Cliquez ici pour écouter le message audio
Cliquez ici pour écouter le message audio
Cliquez ici pour voir toutes les photos

Dans le cadre de la Journée mondiale de la lutte contre le sida, aujourd'hui, Marketel lance une simili-loterie instantanée offrant la chance de remporter le sida à vie.

L'agence a en effet conçu une campagne pour la Coalition des organismes communautaires québécois de lutte contre le sida (COCQ sida). Elle mise sur la prévention et l'information auprès des populations à risque. L'opération consiste en trois similibillets de loterie instantanée montrant des comportements à risques pour la contraction de la maladie. En grattant le billet, une case mystère indiquant "Désolé, vous avez gagné" apparaît, alors que le verso du billet informe sur les moyens de prévention du sida.

"C'est une façon de parler aux gens d'une manière surprenante, fait valoir Gilles DuSablon, vice-président et directeur de la création de Marketel. D'abord attiré par le gratteux, on découvre le vrai message, soit le risque de contamination, qui donne à réfléchir." Les billets seront notamment distribués par une escouade dans les bars de Montréal.

La campagne se décline également en affichage dans les toilettes de bars, dans les quotidiens, hebdomadaires, mensuels culturels et magazines gais ainsi qu'à la radio.

C'est la troisième année consécutive que Marketel signe une campagne pour COCQ sida.

Annonceur: COCQ sida - Lyse Pinault
Agence: Marketel
Vice-présidence, direction de la création: Gilles DuSablon
Conception: Linda Dawe, Stéphane Gaulin
Rédaction: Alain Bourgeois, Linda Dawe, Pierre-Bernard Dow-Blanchet
Direction artistique: Stéphane Gaulin
Production imprimée: Micheline Beauvais, François Neault, Kim Normandin
Production électronique: Huguette Loiselle
Achat d'art: Kim Giroux
Studio: François Beaudry, Diane Gignac
Médias: Nancy Asselin, Marie-Josée Dionne, Caroline Gagnon, Michèle Simoneau
Service à la clientèle: Laetitia Leclerc, Carl Pichette

comments powered by Disqus