La référence des professionnels
des communications et du design

Il y a de l'« easy attitude » dans l'air...

Comment faire pour continuer à profiter de la vie dans un monde de plus en plus difficile ? En adoptant un mode de vie valorisant des solutions de vie ingénieuses et faciles et en exprimant un nouvel individualisme lié à la recherche du meilleur et du juste choix ; bref en adoptant la « easy » attitude.


Ce nouveau comportement décelé par le cabinet de tendances Alchimie dans une étude exclusive pour le magazine Avantages déferle sur les quatre coins du monde. Il est né en réaction à un environnement complexe et incertain, au manque de repères, aux rigorismes et aux intégrismes et à une société de consommation compulsive. Les « Easy Adopters » sont donc des optimistes qui savent que le bonheur se construit individuellement, et qui revendiquent plusieurs vies et veulent gérer leurs contradictions : être « cool » et travailleurs, fonder une famille sans renoncer à ses 20 ans...


Le profil et les caractéristiques de cette nouvelle cible des marketers ? Ils ont 30/40 ans, sont actifs, urbains, lucides, optimistes et volontaristes, pragmatiques et décomplexées. Ils pratiquent un vrai refus du négatif, du faux, des préjugés, de la surconsommation. Ils savent gérer les paradoxes et les conflits, et se connecter aux autres.


Leurs valeurs ? C'est la « surf attitude » : ils valorisent la facilité et la fluidité dans tous les domaines et les relations. Le progrès est pour eux un outil au service du développement personnel. L'hédonisme est « healthy » : les « Easy Adopters » mixent et adaptent les outils de connaissance de soi, innovent pour profiter de la vie et optimiser leur forme.


Leurs quêtes ? Ils recherchent de nouvelles alliances : équilibre et innovation, force et volupté, technologie et nature.
Bref, dans ce monde qui s'est bâti jusqu'à maintenant sur les peurs, un petit brin d'optimisme ne va pas faire de mal aux marques. Ni aux consommateurs.

Alors soyons « easy »...

comments powered by Disqus