La référence des professionnels
des communications et du design

BCP tourne la page

Le rapport du juge Gomery écarte tout reproche à l'endroit de l'agence BCP, au grand soulagement de son président du conseil, Yves Gougoux.

"Nous ne pouvons que nous réjouir que le juge Gomery ait confirmé l'intégrité professionnelle de BCP dans son rapport, écrivait hier Yves Gougoux aux employés et clients de l'agence. Le commissaire confirme sans équivoque que BCP n'a rien eu à voir avec le malheureusement célèbre 'scandale des commandites'. BCP souhaite tourner la page et continuer à faire, sans distraction, ce que nous apprécions le plus: créer de la bonne publicité et bien servir ses clients."

Dans son rapport déposé mardi, le juge Gomery conclut qu'il n'existe aucune preuve d'actes irréguliers commis par BCP dans l'obtention de contrats auprès de Tourisme Canada. Le fonctionnaire en charge du programme des commandites, Charles (Chuck) Guité, avait affirmé devant la Commission que le bureau de Jean Chrétien était intervenu directement dans le processus, sur demande d'Yves Gougoux, afin de favoriser BCP.

"Cette allégation n'a aucun fondement, écrit le juge Gomery dans son rapport. La Commission n'est pas convaincue qu'une telle intervention a eu lieu et elle n'a aucune raison de ne pas croire le témoignage de M. Gougoux." Le juge critique par ailleurs les méthodes d'attribution du contrat par le gouvernement, qui ont fait naître des soupçons ayant nui à la réputation de BCP.

comments powered by Disqus