La référence des professionnels
des communications et du design

Le hockey bat des records

La bonne tenue du Canadien de Montréal génère des auditoires presque 50% supérieurs aux estimations du Réseau des sports, au grand plaisir des annonceurs qui ont acheté leurs espaces sur la base de prévisions plus conservatrices.

"Pour l'instant, c'est une belle occasion pour eux, observe Francine Marcotte, vice-présidente et directrice des achats de Cossette Média. Le Canadien se comporte bien, et l'engouement est là. Reste à voir si ça va se maintenir."

Ainsi, une moyenne de 650 000 téléspectateurs ont regardé le Canadien inscrire sa première victoire à domicile contre les Bruins de Boston ce mardi, avec une pointe de 900 000 vers la fin de la rencontre. Il s'agit dans les deux cas des plus importantes écoutes mesurées pour un match de hockey en saison régulière sur RDS.

RDS prévoyait avant le début de la saison que le hockey attirerait environ 392 000 téléspectateurs par match. Toutefois, après sept parties, la moyenne s'établit à 565 000 téléspectateurs, soit 42% de plus.

"C'est un juste retour des choses", fait valoir Frédéric Auger, directeur des achats électroniques de l'agence Bos. "L'an dernier, ils avaient surestimé leurs cotes d'écoute. Il n'y avait pas eu de hockey, et cela avait affecté toute la grille. Les bulletins Sports 30 étaient beaucoup moins performants que les auditoires achetés."

RDS souligne pour sa part avoir fait des prévisions volontairement conservatrices cette saison afin d'étayer sa crédibilité, maintenant que le réseau est le diffuseur unique des parties du Canadien. "Les annonceurs qui ont sécurisé l'année entière comme Ford, GM, Dodge, Home Depot et Tim Hortons vont en profiter toute la saison," dit Patrick Jutras, directeur des ventes de RDS.

Le réseau a déjà revu à la hausse les estimations des matchs de semaine, mais celles du samedi demeurent inchangées. "Le hockey est en santé, ce qui est une bonne chose pour les annonceurs... et pour RDS", conclut Patrick Jutras (plus d'infos ici).

comments powered by Disqus