La référence des professionnels
des communications et du design

Paul Arcand sur tous les écrans

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

La stratégie de mise en marché du film de Paul Arcand "Les voleurs d'enfance" semble avoir fonctionné. En effet, le documentaire choc s'est retrouvé en tête des nouvelles les plus citées dans les médias québécois la semaine dernière, avec un poids médias de 3,58%. La reprise des activités de la LNH est le seul autre sujet qui a rivalisé de près, avec 3,56%

Le documentaire ne prenait l'affiche que vendredi dernier, mais sa sortie a été précédée et accompagnée d'un débat notable: 59% de la couverture médiatique récoltée par le film ne portait que sur les réactions du public, du réseau des services sociaux et de divers spécialistes et porte-parole. 

Même si le séisme au Pakistan est survenu à la fin de la semaine, la nouvelle a obtenu un important poids médias de 1,88%. Cette couverture est toutefois bien moindre que celle accordée dans leurs premiers jours à l'ouragan Katrina et au tsunami en Asie (8% et 11%). 

À noter également, une troisième présence d'André Boisclair dans le Top 5, avec 1,5%, soutenue par la controverse autour de son diplôme. À titre comparatif, ses frasques de jeunesse avec la cocaïne lui avaient attiré 2,6% de la couverture médiatique il y a un mois. L'annonce de sa candidature, elle, avait récolté 0,9% en juin.

Un disparu que personne ne pleurera: le prix de l'essence, absent du palmarès pour la première fois en plus de trois mois. Sommes-nous mûrs pour une nouvelle hausse?

Le baromètre de l'actualité est préparé par Influence Communication. Pour connaître la méthodologie utilisée, cliquez ici.

comments powered by Disqus