La référence des professionnels
des communications et du design

Le Canada traîne la patte dans le sans fil

Le taux d'adoption du sans fil au Canada est en retard de près de trois ans sur celui des États-Unis, malgré une hausse de 11% du nombre d'abonnés par rapport à l'an passé, rapporte Statistique Canada. En date du 31 mars dernier, le Canada comptait ainsi plus de 15 millions d'abonnés aux services de télécommunications mobiles.

La montée du sans fil heurte la téléphonie traditionnelle par fil, qui voit sa clientèle s'effriter continuellement depuis plus de trois ans. Le nombre de lignes résidentielles a d'ailleurs diminué de 1,4% au premier trimestre de l'année, son plus fort recul depuis le début du mouvement à la baisse.

"Cette diminution, lente mais continue du nombre de lignes traditionnelles représente un signe que les habitudes de consommation et le marché sont en mutation, note Statistique Canada. Par exemple, les communications mobiles, auparavant employées à titre de complément aux communications fixes pour la plupart des utilisateurs, constituent maintenant pour un petit nombre de Canadiens (2,6%) le seul moyen de communication du ménage. Et ce nombre est en hausse. Une quantité croissante de Canadiens se tournent également vers les fournisseurs non traditionnels de téléphonie locale."

Ces mouvements surviennent alors que le secteur des télécommunications vient d'augmenter de façon marquée ses investissements publicitaires après une année de stagnation. Ce secteur a ainsi investi près de 53 millions $ dans l'ensemble des médias au Québec l'an dernier, effectuant un bond impressionnant de presque 20% par rapport à l'année précédente, selon Nielsen Recherche Média.

comments powered by Disqus