La référence des professionnels
des communications et du design

Blogs : Aux armes salariés !

Grâce aux Blogs, les salariés peuvent désormais s'exprimer librement et sans intermédiaires sur leurs entreprises, un nouvel espace qui leur offre un pouvoir fondamental : celui d'influer sur l'image de leurs employeurs. Christopher Hannegan, Vice Président Senior et directeur du département Communication Interne du réseau de relations publiques Edelman explique: « Nous sommes persuadés que les consommateurs et les actionnaires importants prennent leurs décisions par rapport à l'opinion que les salariés ont des produits et des marques pour lesquels ils travaillent. »

Pourtant, on apprend, dans le livre blanc (1) publié en septembre par Edelman et Intelliseek (société spécialisée dans la mesure d'audience des sites et des Blogs), que malgré la croissance fulgurante du nombre de Blogs, près de 70% des employeurs n'ont encore instauré de codes de bonne conduite pour contrôler ce phénomène. Un chiffre surprenant si l'on considère le danger que peuvent représenter ces espaces libres pour une entreprise. Car si dans certains cas (Microsoft, Sun Microsystems par exemple) les Blogs des salariés ont contribué à améliorer l'image des sociétés, ils ont, à l'inverse, le pouvoir de détruire leur réputation, comme ce fut le cas pour Google et Delta Air Lines entre autres.

Peter Blackshaw, CMO d' Intelliseek, et co-fondateur de l'Association Word of Mouth Marketing, va plus loin : « les employés peuvent à la fois être des bâtisseurs ou des destructeurs mais il est certain que les Blogs accélèrent ces deux processus». Et même si pour l'instant on constate qu'au cours des six derniers mois, les « j'aime mon travail » ont doublé par rapport aux « je déteste mon travail », il reste aux « professionnels de la communication Corporate à saisir cette opportunité en apprenant à évoluer au sein de ces nouveaux univers », comme le souligne P. Blackshaw.

(1) Communiquer de l'intérieur vers l'extérieur : l'avènement des Blogs des salariés

comments powered by Disqus