La référence des professionnels
des communications et du design

Paris, une ville lumière un peu trop tamisée ?

Malgré la création en 2004 du Bureau des Congrès de Paris et Foires par l'Office de Tourisme et des Congrès de Paris, notre belle capitale ne cesse de reculer au rang des destinations préférées pour le tourisme d'affaires, constate l'International Congress Convention Association (ICCA), observateur indépendant du marché international des congrès. Après l'échec de Paris à la candidature des Jeux Olympiques de 2012, la ville lumière serait-elle en train de perdre son influence, cette sorte de pouvoir magique d'attraction ? Car si les professionnels ne se réunissent plus chez nous, c'est bien qu'ils vont ailleurs, dans d'autres villes européennes plus dynamiques : + 94% pour Vienne en 10 ans, presque +146% pour Helsinki, et + 226% pour Prague, sans compter l'Asie avec + 300% pour Singapour.

Cette tendance est confirmée par Nathalie de Chalus, PDG de Colloquium (organisateur international de rencontres professionnelles) qui explique que la promotion de Paris est devenue individualiste et intéressée. Pour preuve, les prix exorbitants des hôtels au moment des congrès. La beauté de la ville, ses sites touristiques ne suffisent plus. Les professionnels recherchent désormais « le prestige organisationnel ». Et sur ce point, la mauvaise réputation des Français, en terme d'accueil, n'est plus à faire. Pourtant, il va falloir remédier à cette situation au plus vite, car comme le souligne John Shaw, président de Foires, Salons et Congrès de France : « l'ensemble du monde politique et économique a su se mobiliser autour de l'idée des Jeux Olympiques. Il faut en faire autant pour les foires, les salons et les congrès, dont les retombées économiques représentent, chaque année, à elles seules, l'équivalent des JO et par conséquent près de 300 000 emplois pérennes. »

Il est donc grand temps que Paris commence à faire appel aux professionnels du lobbying et des relations publiques... et pour les Parisiens d'apprendre à sourire !

comments powered by Disqus