La référence des professionnels
des communications et du design

« .eu » vs. « .com » : que le meilleur gagne !

Nous y sommes? après la Commission européenne, l'euro, le «.eu » devrait débarquer dans nos noms de domaines fin novembre, selon l'annonce faite par Eurid, le consortium chargé de son développement jusqu'en 2010. Celui-ci s'attend à recevoir un million de demandes dès la première année. Avantage pour les grandes entreprises : le « .eu » leur confère une protection plus étendue de la marque ainsi qu'une plus grande crédibilité sur le plan international. Comme l'explique Eric Lantonnet, directeur de Namebay (vente de noms de domaines), les sociétés qui n'ont pas accès au « .com » « vont être très friandes du « .eu » car il leur offrira une visibilité plus large que sur leur marché national. » Pierre Geoffroy, directeur de One2net (autre fournissuers en noms de domaines), affirme qu' « à terme, le « .eu » pourra devenir un concurrent du « .com » car beaucoup d'entreprises vont vouloir s'afficher comme un acteur européen, là où le « .com » ne l'indique pas. » Le « .com » a déjà dépassé les 40 millions d'extensions. Néanmoins, en additionnant les 9 millions de « .de » allemand et les 6 millions de « .co.uk » britannique, le « .eu » a donc potentiellement toutes les chances de croître au plus vite. Nous verrons bientôt si l'union fait? l'influence!

comments powered by Disqus