La référence des professionnels
des communications et du design

Cascades licencie à Thunder Bay

La papetière Cascades a annoncé hier la mise à pied d'environ 150 employés dans le cadre d'une restructuration de son usine de Thunder Bay, en Ontario, laquelle est spécialisée dans la fabrication de papiers couchés et de spécialité. Ces licenciements, qui seront effectifs d'ici la fin de l'année, sont expliqués par les pertes financières qu'accuse l'usine: coûts d'énergie élevés en Ontario, appréciation du dollar canadien par rapport à la devise américaine et, de façon plus générale, une conjoncture économique défavorable au sein de l'industrie des pâtes et papiers sont les facteurs principaux qui ont conduit à cette décision.

"Les mesures que nous annonçons aujourd'hui sont inévitables compte tenu de la conjoncture économique, a déclaré Gino Lévesque, vice-président opérations de Cascades Groupe Papiers Fins. Nous savons combien cette décision affectera nos employés et nous déploierons les efforts nécessaires pour en amenuiser l'impact. En revanche, les mesures annoncées permettront à Cascades Groupe Papiers Fins de restructurer son usine de Thunder Bay, d'effectuer des économies opérationnelles de l'ordre de 10 millions$ annuellement et d'ainsi permettre un meilleur avenir aux 375 employés qui continuent d'y travailler."

Fondée en 1964, Cascades emploie 15 600 personnes dans ses 140 unités d'exploitation situées en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

comments powered by Disqus