La référence des professionnels
des communications et du design

Études de marché en ligne: un chiffre d'affaires multiplié par trois d'ici 2008

Le secteur mondial des études de marché en ligne devrait passer de 1,3 à 4 milliards de dollars entre 2005 et 2008 d'après une étude menée conjointement par Cambiar et GMI (Global Market Insite Inc.) auprès de 50 instituts d'études de marché du monde entier et de 43 directions marketing de grandes entreprises.
 Les résultats confirment la continuité d'une croissance qui se nourrit non seulement de l'arrivée de nouveaux utilisateurs - grandes entreprises depuis longtemps investies dans les études et entreprises de taille moyenne qui y étaient en revanche peu présentes - mais aussi de l'élargissement des types d'études réalisées en ligne. Le rapport suggère qu'une fois la méthode des études en ligne adoptée, les grandes et moyennes entreprises y consacrent 35% de leur budget « études ».   
Parmi les autres enseignements de l'enquête Cambiar/GMI :
  . Les études en ligne sont devenues un des outils de base des grands utilisateurs d'études de marché   : les deux tiers des interviewés conduisent régulièrement des études en ligne. Et les deux tiers de ceux qui ne mènent pas régulièrement d'études en ligne aujourd'hui déclarent avoir l'intention de le faire dans les trois prochaines années.
  . La part des études en ligne dans les budgets va augmenter : les sociétés qui réalisent régulièrement des études en ligne y ont consacré en moyenne 28% du total de leurs budgets d'études en 2004. Les mêmes prévoient d'y consacrer en moyenne 33% en 2006.
 . En 2010, près d'un tiers des dépenses mondiales en études de marché se portera vers les méthodes en ligne : l'extrapolation de ces résultats indique qu'au moment où la croissance des études en ligne ralentira (vers 2010), 30% de la globalité des budgets d'études mondiaux seront alloués aux méthodes en ligne.
  . Les rapports d'études évoluent vers le tout en ligne  : plus de 50% du volume des rapports d'études sera publié en ligne dans le monde à l'horizon 2008.
 

comments powered by Disqus