La référence des professionnels
des communications et du design

TVA doit se contenter de moins

Le Groupe TVA dit être confronté à un marché publicitaire plus difficile cette année pour les télévisions généralistes, ce qui a causé une chute de 20% de ses profits au plus récent trimestre. Le recul provient aussi des pertes de ses nouvelles stations Toronto 1, Argent et Mystère, de même que d'une augmentation de ses coûts de programmation. À titre de comparaison, les chaînes spécialisées d'Astral rapportaient récemment une hausse de 28% de leurs ventes publicitaires.

Dans le secteur du magazine, la concurrence de La semaine, de Claude Charron, a aussi fait pression sur les marges bénéficiaires des publications de TVA. Dans l'ensemble, la filiale de Quebecor a dégagé un bénéfice net de 14,1 millions$ sur un chiffre d'affaires de 104,1 millions$ au trimestre terminé à la fin de juin.

L'analyste Carl Bayard, de Valeurs mobilières Desjardins, prévoit que les ventes publicitaires du réseau TVA pourraient pâtir de la remontée de Radio-Canada, qui sera en meilleure position de négociation avec les annonceurs cet automne.

La filiale d'imprimerie Quebecor World a aussi rapporté cette semaine une chute de ses profits trimestriels, causée par des pertes de contrats et des frais liés aux fermetures d'usines et aux licenciements.

comments powered by Disqus