La référence des professionnels
des communications et du design

Des drapeaux qui en disent long

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Sous forme de drapeaux au graphisme détourné, l'autopromotion d'un magazine d'actualités portugais fait le tour du monde sur Internet. Faussement attribués à un diplomate norvégien, ces étendards présentent les principaux problèmes sociaux et économiques sur Terre (travail des enfants, mortalité infantile, inégalités face aux ressources, etc.). Par exemple, dans le drapeau chinois, la légende indique que le fond rouge représente les moins de 14 ans qui travaillent, tandis que le jaune (les étoiles) fait référence à ceux qui étudient.

Ces créations sont en fait une réalisation de l'agence publicitaire FCB, de Lisbonne, pour le magazine portugais Grande Reportagem. La campagne vise à refléter les valeurs du magazine indépendant et protestataire.

Selon la nouvelle, qui s'est propagée rapidement par courriel et sur de nombreux blogues, la présentation de ces drapeaux aux Nations Unies avait valu au Norvégien Charung Gollar d'être en lice pour un prix Nobel de marketing politique. Évidemment, le diplomate n'existe pas plus que le prix.

comments powered by Disqus