La référence des professionnels
des communications et du design

Après la Déclaration universelle des droits de l'homme et du citoyen, la Déclaration des droits des consommateurs en matière de communication

« Nos compétences à diffuser des messages de marketing individuels et personnalisés deviennent de plus en plus réalisables, mais en même temps elles sont potentiellement de plus en plus dangereuses. Nous devons apprendre à manier cette information personnelle avec discrétion. Si nous voulons utiliser des messages d'information pertinents pour créer des relations acheteur/vendeur durables, il nous faut être conscients qu'il existe une très fine ligne entre ce qui est personnel et ce qui est privé. ». Qui s'escrime de la sorte ? Un dirigeant d'un mouvement anti-pub ? Un avocat des no-logo ? Et bien non ! Tout simplement Lester Wunderman, de l'agence éponyme, himself. Venu à Paris il y a quelques jours présenter la nouvelle édition de son livre Being Direct, le « pape »du marketing direct insiste même : « Nous devons connaître cette différence et utiliser cette information avec prudence. Créer des relations demande que nous soyons constamment vigilants quant à la façon dont les consommateurs réagissent au contenu et à la forme de nos messages. Et il est toujours indispensable de vérifier qu'ils ne sont ni inopportuns ni choquants. Nous devrions de temps en temps délaisser notre rôle de vendeurs et nous rappeler nos attitudes et nos susceptibilités en tant que consommateurs. » La situation est donc pour le moins ambivalente. « En tant que professionnel, j'ai créé plusieurs des outils contre lesquels je résiste et proteste en tant que consommateur. Prospecter de nouveaux clients et encourager des relations acheteur/vendeur durables est un pas vital et nécessaire dans la construction de leur business. Mais j'arrive maintenant à cette ultime contradiction du marketing. Comment réussit-on à rendre le marketing personnel et productif sans pour autant abuser de l'intimité et en respectant certaines règles? ».

L. Wunderman lance donc la Déclaration des droits des consommateurs en matière de communication.
Et il ajoute : « je crois que tout annonceur devrait l'adopter » :

Dites-moi clairement qui vous êtes et pourquoi vous me contactez
Dites-moi clairement ce que vous allez faire ou ne pas faire avec l'information que je vous communique
Ne prétendez pas me connaître personnellement
Vous ne me connaissez pas ? vous connaissez certaines choses sur moi
Ne supposez pas que nous avons une relation
Ne supposez pas que je voudrais avoir une relation avec vous
Vous dire oui ou non devrait être facile
Quand je vous dis non, acceptez que je veux dire par là : pas ceci, pas maintenant, ou même jamais si ceci est mon choix
Ne m'aidez pas à seulement budgétiser mon argent mais également mon temps
Mon temps est précieux, ne le gaspillez pas
Rendez mon expérience d'achat plus facile
Ne communiquez pas avec moi seulement parce que vous le pouvez
Si vous tenez compte de tous ces points, nous aurons une base pour entamer une relation

comments powered by Disqus